CONFERENCE PROCEEDING
Programme éducatif en ligne sur l'abandon du tabac pour les infirmiers portugais
Esmeralda Barreira 1, 2, 3  
,   Stella Bialous 3
 
More details
Hide details
1
Instituto Português de Oncologia, Porto, Portugal
2
Oncology Nurses Association of Portugal, Porto, Portugal
3
International Society of Nurses in Cancer Care, Vancouver, Canada
Publication date: 2020-10-22
 
Tob. Prev. Cessation 2020;6(Supplement):A119
 
Download abstract book (PDF)

ABSTRACT
La prévention du tabagisme a un nouvel élan avec le programme 2030. Pour cela, il est important de former des infirmiers. Malgré l'existence de moyens efficaces pour aider les patients à arrêter de fumer, les infirmiers sont généralement mal préparés à y faire face. Néanmoins, s’ils étaient correctement formés, les plus de 72 000 infirmiers au Portugal feraient une différence significative dans l'épidémie de tabagisme. L'expérience de plusieurs pays a démontré l'efficacité d'une combinaison de formation de formateurs.
Ce projet vise à combler le manque d'éducation des infirmiers sur le tabac et à renforcer les capacités des infirmiers portugais pour des interventions de renoncement fondées sur des preuves dans la pratique clinique, augmentant le nombre d'infirmers qui se déclarent lors de l'évaluation du tabagisme des patients. Utilisant un modéle pré-post, ce projet a mis en œuvre un programme éducatif en ligne sur le traitement de la dépendance au tabac pour les infirmiers portugais.
Cent six infirmiers étaient inscrits à l'étude, principalement des infirmiers en oncologie (40%). Après le programme, nous avons observé une augmentation du nombre d'infirmiers qui: 1) conseillent aux patients d'arrêter de fumer (p = 0,02); 2)évalluent si les patients souhaitent arrêter de fumer (p = 0,02); 3) récommendent une ligne téléphonique pour arrêter de fumer (p = 0,004); 4) orientent un patient vers des ressources de sevrage tabagique dans la communauté (p = 0,02); et 5) informent les patients et leurs familles de l'importance de créer un environnement familial sans fumée après la sortie de l'hôpital (p = 0,001).
En conclusion, le programme a réussi à changer les attitudes des infirmiers face à leur rôle dans la lutte antitabac. Bien que les bénéficiaires à court et à moyen terme du projet soient des infirmiers, les bénéficiaires derniers sont les fumeurs soutenus dans leurs efforts de sevrage tabagique.
eISSN:2459-3087